DSC07569_2

DSC07558_2

Cette année, pour fêter Pâques, j'ai eu envie d'ajouter autre chose aux traditionnels oeufs en chocolat, et,  en parcourant des blogs américains, des modèles d'emporte-pièces en forme de lapins ont attiré mon attention... et voilà qu'en me promenant sur le blog de Manon, je retrouve précisément ces lapins là... Manon a eu la gentillesse de me les photographier vus de haut afin que je puisse les reproduire sur papier que j'ai ensuite plastifié et j'ai pu ainsi traçer tout autour de mes formes sur la pâte sablée et j'y ai rajouté un petit ruban autour du cou provenant d'un fond de stock acheté récemment dans mon magasin de Tissus du Renard... encore merci Manon! Et j'espère que d'ici l'année prochaine, je pourrai enfin mettre la main sur lesdits emporte-pièces... si l'une d'entre vous les a aperçus quelque part, n'hésitez pas à me le dire...

 DSC07565DSC07564

Le lapin de Pâques, "Osterhase" (lièvre de Pâques), symbole païen de la fertilité et du renouveau (comme le printemps), trouve son origine en Allemagne et en Alsace; les enfants confectionnent des nids installés dans le jardin et espèrent que pendant la nuit de Pâques, le lapin les garnira d'oeufs colorés qu'il aura pondu (selon une légende allemande, une pauvre femme, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, aurait décoré et caché des œufs dans le jardin avant d’y envoyer ses enfants. Ceux-ci, apercevant un lapin, pensèrent que c’était lui qui avait pondu les œufs).

En France, et dans d'autres pays catholiques, les cloches parties le soir du Jeudi Saint (en respect pour la crucifixion du Christ) pour Rome afin d'être bénies par le Pape, reviennent le matin de Pâques en carillonnnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ et déposent au passage des oeufs dans les jardins.

C'est une synthèse de ce que j'ai pu glâner sur le net, n'hésitez-pas à me faire part d'autres versions...

Avec un peu d'avance, Joyeuses Pâques à toutes et à tous et bonnes vacances pour ceux qui comme nous les commencent ce soir!